Imposition de la paix

Définition: 

L'imposition de la paix suppose l'application de différentes mesures coercitives, y compris le recours à la force militaire. Ces mesures qui sont expressément autorisées par le Conseil de sécurité sont utilisées pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales dans des situations où il a déterminé l’existence d’une menace à la paix, une violation de la paix, une rupture de la paix ou un acte d’agression. Le Conseil de sécurité peut recourir en tant que de besoin, à des organisations ou institutions régionales pour imposer les mesures convenues sous son autorité et conformément aux dispositions de  la Charte des Nations Unies.